Coup de filet meurtrier

Le 9 février 1943, quatre-vingt-six personnes, hommes, femmes et enfants ont été raflés par la gestapo, au siège de l’Union générale des Israélites de France (UGIP), 12 rue Sainte Catherine. La commémoration de cet évènement odieux et dramatique a eu lieu le dimanche 9 février, devant l’immeuble où une plaque mentionnant le nom des victimes,…

Donner sens à l’Histoire

Selon le rituel, une commémoration a eu lieu devant le Monument aux Morts, place de l’hippodrome, le mardi 8 mai. Plus jamais ça ! La guerre de 1939-945 a été, avec les camps de concentration, une véritable tragédie humaine. Le 8 mai jour de l’armistice, les millions de victimes doivent être honorées ; c’est un acte de…

La rafle de la rue Sainte-Catherine

Le 9 février 1943, quatre-vingt-six personnes juives furent arrêtées par les nazis, au numéro 12 de la rue Sainte-Catherine, où elles venaient chercher de l’aide. Une cérémonie de commémoration de cette journée qui s’inscrit dans l’histoire sombre de la France et de l’Europe, a eu lieu le dimanche 12 février, en présence du consul d’Allemagne.…

Inoubliable

En souvenir de la Rafle de la rue Sainte Catherine, une commémoration a eu lieu le dimanche 7 février, au numéro 12 de cette artère où se trouvait pendant la deuxième guerre mondiale, l’Union Générale des Israelites de France. Deux idéologies semblables – Honorer la mémoire de ces quatre-vingt-six hommes, femmes et enfants juifs, piégés…