Suite à un accident de la vie

Quatorze mille personnes aux profils très divers, sont sans logement en Auvergne-Rhône-Alpes, et à côté de cela deux cent mille sont en attente d’un logement social. Mais depuis une dizaine d’années, l’offre stagne à un quart de la demande, voire même diminue en ce qui concerne deux à bas ou très bas loyer.

Peur du lendemain

Devant cette situation, la Fondation Abbé Pierre est en colère. Elle estime qu’avec un peu de volonté politique, ces situations pourraient être évitées, seulement la production de logements est toujours insuffisante. « Les plus pauvres sont des hommes et des femmes capables, clame le président Laurent Desmard, lors de la présentation du bilan 2018 le vendredi 5 avril, la liberté et l’égalité ne viendront que par la fraternité ».

Les plus démunis ne sont ni entendus, ni même écoutés, or le logement d’abord, qui doit entrer dans la politique du logement et proposer une réforme structurelle de l’accès au logement pour les personnes sans domicile, n’est pas mis en œuvre. Le manque de logements sociaux se fait cruellement sentir, car les bailleurs sont trop ponctionnés par l’Etat. « Ceci conduit à une précarisation de la société, poursuit le président, le logement ne doit pas être un hébergement d’urgence, mais une offre à long terme ». La Métropole prend des initiatives dans ce sens, mais les budgets sont relativement faibles, d’où un manque d’avancées, seulement 19% des objectifs sont atteints, or le logement est le principal outil pour sortir les gens de la rue ! Car une fois qu’ils sont tombés dans la grande précarité, il est difficile de les en sortir.

Le logement d’abord doit permettre un accès direct et inconditionnel à l’habitat. Pour la fondation, il est nécessaire que les personnes, les familles expriment leurs besoins et leurs choix, à charge aux acteurs de les prendre en compte.

Il n’y a pas assez de construction de logements HLM. La Fondation propose aux propriétaires de logements vacants, de les mettre à sa disposition, moyennant un loyer et une compensation financière.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.