Sud Presqu’ile s’engage

Ces douze dernières années, sous la présidence de Marcel Brévi, le Comité d’Intérêt Local Sud Presqu’ile (CIL), créé en 1964, s’est bien développé, pour avoir aujourd’hui une centaine d’adhérents.

Défendre les intérêts collectifs

Aujourd’hui, la nouvelle équipe en place poursuit le travail – protection du cadre de vie, défense et amélioration de l’urbanisme, sauvegarde et mise en valeur du patrimoine – mais une nouvelle dynamique a été lancée.

Les administrateurs définissent la politique de l’association, ils cherchent à retisser des liens avec les acteurs du quartier pour une synergie commune, et à reconquérir des adhérents. « En 2018 nous avons relancé une réflexion collective sur les sujets concernant le sud de l’arrondissement, indique le président Joël Sérafini lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue aux Archives Municipales le jeudi 24 janvier, et nous cherchons à réinscrire notre action dans des objectifs globaux ».

Outre leurs deux évènements phares, que sont le vide grenier et la fête de printemps, des conférences territoriales concernant les déplacements, les aidants familiaux et l’intelligence artificielle sont initiées, ainsi qu’un travail sur le port de l’occident.

Le 2e arrondissement est un territoire privilégié avec la construction de la Confluence qui se poursuit, les rives de Saône, poumon vert de l’arrondissement, et la réfection de la rue Victor Hugo. « Les déplacements restent toutefois la préoccupation majeure dans notre secteur, poursuit le président, les chantiers dérangent et provoquent des désagréments, mais on n’a rien sans rien ! » Il faut tout de même alerter les pouvoirs publics sur les difficultés rencontrées cours Charlemagne, place Carnot et rue Victor Hugo, et rester très attentifs sur l’A6-A7.

Le maire Denis Broliquier reconnait qu’il y a beaucoup de problème à éradiquer à Sainte-Blandine et à la Confluence, et après avoir remercié le CIL pour le travail qu’il effectue, lui a tout de même conseillé de ne pas trop dépasser les attributions des comités d’intérêts locaux.

Le CIL propose d’être dans le 2e, pilote du plan Canopée qui travaille pour le verdissement de la Métropole.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.