Stratégie globale

La signature de la chartre des villes et territoires sans perturbateur endocrinien s’est faite à l’Hôtel de Ville, le lundi 4 octobre.

Cet évènement très particulier engage la ville, il est très important pour la santé globale. Les collectivités locales ont un rôle essentiel à jouer pour prévenir ces phénomènes. Cette signature réunit les neuf arrondissements dans un objectif commun. Les perturbateurs endocriniens qui jouent un rôle préjudiciable sue les défenses naturelles, car présents dans énormément de matières, ont un effet néfaste sur la santé. « La santé environnementale doit être au cœur des politiques publiques » indique le maire Grégory Doucet.

Lyon se réjouit de cette dynamique qui n’est qu’un premier pas par rapport à la gravité du sujet, elle souhaite construire son action en particulier sur les produits relatifs aux enfants, en indiquant comment réduire les expositions. « Ainsi nous retrouverons un environnement beaucoup plus sain pour tous, poursuit le maire, il est temps de prendre conscience de cet enjeu. ». Cela doit se faire en mobilisant la société, cette signature marque le début d’un commencement !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.