Sortir de la misère

Mardi 31 mars, dernier jour du plan froid, de nombreuses familles vont être expulsées, et se retrouver à la rue.

L’association Donner la main, Don de Soi a déposé un projet de loi intéressant à la fois les communes et leurs écoles, et les sans-abri. La désertification des campagnes entraine souvent la fermeture de classes. L’association propose que ces communes accueillent deux ou trois familles sans-abri avec enfants, en leur fournissant un travail et un logement,  ce qui leur permettrait de conserver leur école. « De cette manière, on valorise ces personnes en les extirpant de la misère, et le village est satisfait » indique le président Jean-Marc Roffat. Ce projet de loi est actuellement sur le bureau de Sylvia Pinel, ministre du logement, mais d’ores et déjà, plusieurs politiques, députés ou maires, sont très favorables.

Patrick, installé au niveau du 15 rue Victor Hugo

Patrick, installé au niveau du 15 rue Victor Hugo

Tout l’hiver, l’association a fait des maraudes entre Perrache et Bellecour. « Il est difficile de connaitre les besoins des gens de la rue » avoue le président. Patrick qui est actuellement rue Victor Hugo accepterait volontiers un travail et un logement en dehors de Lyon. « Parmi les familles à la rue, il y en a qui veulent rebondir, poursuit Jean-Marc Roffat, nous attendons que de nombreuses communes françaises nous fassent appel. »

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.