Sonnette d’alarme

Il y a actuellement une pénurie de logements locatifs dans la région lyonnaise et particulièrement en centre-ville.

Essoufflement du marché

Dès juillet, un manque d’offres locatives s’est fait sentir, ce qui fait qu’actuellement il y a très peu de stock. « On va vers un déséquilibre fort de l’offre, assure Patrick Lozano président de l’UNIS (Union Nationale des Syndicats Immobiliers), c’est une vraie inquiétude ». Le marché locatif n’est plus fluide, environ 10% des propriétaires se retirent. La loi ALUR et l’IFI sont les principaux acteurs de ce repliement. Le préavis réduit à un mois ne laisse pas le temps de réfléchir, les personnes en recherche se précipitent sur les biens. « La mise en place d’une annonce génère trente à quamanque,  presqu’ile, postulant, abrogation, article, réforme, plus-value, encadrement, problématique,

rante appels dès le lendemain, poursuit le président, ceci fait augmenter les prix de la transaction ».  Ce déséquilibre est inquiétant pour la bonne tenue du marché.

D’autre part, l’avalanche de contraintes, le nombre de diagnostics à fournir, refroidissent les propriétaires qui contrairement à ce que beaucoup pensent, ne sont pas des nantis, chacun possédant en moyenne 1,3 appartement, souvent d’abord pour se loger, puis pour un complément de retraite. Le propriétaire est de plus en plus taxé, alors que le locataire devient le roi !

Ce manque de logements dans la Métropole – fin septembre il y en avait seulement quarante-cinq de trente à 70 m² à louer dans la presqu’ile –  oblige les postulants à aller voir de plus en plus loin !

L’UNIS demande l’abrogation de certains articles de la loi ALUR et la réforme de celle sur les plus-values ; l’encadrement politique ne fait que renchérir les problématiques.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.