Solidarité et fraternité

Le collectif d’associations Cosim Auvergne-Rhône-Alpes (Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues de Migrations) a fêté ses dix ans le vendredi 12 mai, à l’Hôtel de Ville.

Faire des migrants des acteurs de développement

Cosim regroupe une centaine d’associations intervenant sur des projets de développement solidaire, dans des régions d’autres continents, l’Afrique principalement. « Ceci nous intéresse beaucoup et va dans notre sens, indique Max Vincent élu à la Métropole chargé de la coopération décentralisée, nos partenariat avec les pays en voie de développement sont une valeur majeure de notre engagement ». L’objectif du collectif est de tendre vers un monde plus juste et plus équilibré, de développer des partenariats économiques, et de faire changer les regards.

Depuis dix ans, deux cent vingt-cinq projets et une centaine d’actions ont été menés à bien. « Cela ne pourrait être sans le soutien des institutions, et le travail des bénévoles et des salariés qui par leurs actions au quotidien contribuent à la pérennité de la structure » précise le président Alain Mulaba

La région travaille depuis longtemps sur ces problèmes d’immigration, et poursuit des engagements de solidarité, elle est l’un des principaux financeurs du Cosim Auvergne-Rhône-Alpes. L’humain est au cœur de ses projets. Les migrations sont un facteur de développement, et les diasporas en sont les piliers.

Le dynamisme du Cosim, la pugnacité et la ténacité de ses membres, ont permis de nombreuses avancées. Que ce soit dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de la finance etc. le collectif a pu faire bénéficier plusieurs milliers de personnes de ses actions allant toutes dans le sens du développement.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *