Solidarité du cœur

En voyant la précarité des étudiants, le restaurant « Ti’Punch de la Réunion », situé rue Longue, a décidé de vendre trois cents repas à un euro, à cette population en difficulté.

Réveiller les consciences

Depuis Octobre, le patron Patrick Setter n’était pas retourné à ses fourneaux, cette opération qui se déroule demain, samedi 12 février, lui a permis de remettre le tablier ! « Les étudiants souffrent pécuniairement et moralement, indique-t-il, nous souhaitons leur apporter un peu de soleil dans leur quotidien, avec un vrai repas réunionnais ! ». De cette manière, la cuisine sert de nouveau pour tous ces jeunes qui ont hâte de venir chercher leur repas.

Cette bonne action pourrait être reconduite une à deux fois par mois. Comme le dit le patron, « c’est beaucoup de boulot, car nous sommes obligés de faire beaucoup plus en un à deux jours que d’habitude, et bien que nous ayons des aides, cela nous coûte, mais c’est très important pour nous ! ». Les jeunes donnent une réponse plus que positive, ils sont enchantés de pouvoir se restaurer, et d’avoir un contact humain, car leur moral est au plus bas.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.