Soirée officielle de la journée du droit des femmes

1945, premier vote des femmes, 1975, loi autorisant l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) : deux dates fondamentales qui marquent la conquête des droits des femmes, depuis la seconde guerre mondiale.

Lundi 9 mars, environ trois cents personnes, dont nombre d’associations et de personnes en situation de handicap, particulièrement victimes des violences, étaient présentes dans les salons de l’Hôtel de Ville, pour célébrer ces soixante-dix ans de conquête féminine. Cette journée annuelle des droits de la femme permet de faire le bilan sur les avancées obtenues. « Durant toutes ces années, grâce à notre persévérance, nous avons conquis beaucoup, indique Thérèse Rabatel, adjointe au Maire, déléguée à l’égalité femmes-hommes, mais il reste encore du chemin à parcourir ». En effet, les différences de salaires et de responsabilités dans les entreprises sont encore importantes. « Nous devons continuer à nous battre » poursuit l’adjointe. La Ville de Lyon a imaginé un plan  pour l’égalité qui propose au moyen de soixante-cinq actions, une montée en puissance de la parité dans ses politiques.

Thérèse Rabatel

Thérèse Rabatel

 Elle s’engage en soutenant les associations qui œuvrent dans le domaine, en formant les personnels municipaux à l’accueil, et en finançant des hébergements d’urgence, spécialisés.

L’égalité femmes-hommes permet à la société et à la démocratie française de progresser.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.