Soirée mitigée !

Vendredi soir, la Fête de la Musique fut quelque peu décevante. En effet, seul le nord de la presqu’ile était animé. La place Sathonay était noire de monde, venu écouter des musiques variées à base de guitare et batterie, quand la rue Hippolyte Flandrin présentait autre chose, plus calme et rythmé, et que place Rambaud, les amateurs dansaient au son d’un violon et d’un accordéon. « J’aime bien ce genre de musique avoue Karine, je suis venue spécialement pour danser ». Plus bas, des trompettes résonnaient rue Pizay, la chorale de Saint-Nizier chantait derrière l’église, quand les percussions envahissaient la place de la Bourse.

Si les restaurants étaient pleins rue Mercière, aucun orchestre n’était présent. De la musique électronique tonitruante se dégageait du quai des Célestins, mais rien sur la place éponyme, seules quelques musiques brésiliennes envahissaient la rue Charles Dullin. La place Bellecour était animée de quelques danses, mais une ambiance chaude régnait place Antonin Poncet, alors que place Carnot les orchestre se succédaient et que la Confluence était relativement animée. Bref quelques spectacles intéressants, mais rien de sensationnel !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.