Société en mutation

Le mardi 19 février, le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER), réuni en Assemblée plénière, a participé à sa manière au Grand Débat.

Une parole commune

Dans un contexte lourd et détestable provoqué par le mouvement des Gilets Jaunes, il y a besoin d’un renouveau démocratique. Il s’agit d’un mouvement de grande ampleur qui ne repose pas sur les syndicats, mais interpelle directement le gouvernement et le Président de la République. « Depuis des dizaines d’années notre Etat social s’appuyait sur les corps intermédiaires pour une véritable démocratie économique et sociale, indique l’historienne Danielle Tartakowsky, or aujourd’hui ceux-ci sont bafoués ». Les Gilets Jaunes demandent plus de transparence dans la démocratie, ils ont le sentiment d’une société injuste.

Pour répondre à ce malaise, le CESER propose de remettre de l’humain au cœur du système, en prévoyant des actions citoyennes et environnementales, dans cette région exceptionnelle aux territoires diversifiés mais inégaux, qui aujourd’hui demandent plus d’équité et de solidarité en ce qui concerne l’emploi et les transports par exemple. Ces derniers sont d’ailleurs à revoir pour atteindre un meilleur équilibre territorial ; ce qui est souvent le rôle des collectivités.

Du fait des inégalités, la cohésion sociale est en difficulté. « Il est nécessaire de tenir compte des divergences, pour aller vers plus de convergence » explique le rapporteur de la commission Eric Verrax. Ceci en traitant des sujets comme le logement et les transports qui sont à la base de la vie en commun.

Pour le bon fonctionnement de cela, les corps intermédiaires  qui représentent les citoyens, sont nécessaires. Que ce soit le Ceser, les syndicats ou les associations, ils ont un rôle pertinent car ils expriment les différents avis de la société, au cours d’un dialogue constructif qui se voudrait ininterrompu ! Les corps intermédiaires sont légitimes, ils jouent un rôle majeur en France, au nom de ceux qu’ils représentent. Etant donné leur connaissance des territoires et leur expérience du terrain, il parait difficile de les éliminer, il est même utile de s’appuyer sur eux afin que le Grand Débat débouche sur des initiatives intéressantes !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.