Situation préoccupante

Après avoir repris le Musée des Tissus, pour en faire un pôle muséal à l’horizon 2022, la Région se préoccupe de l’avenir de la presse régionale qui aujourd’hui se trouve confrontée aux grands médias internationaux, google et facebook, qui concurrencent férocement les médias privés. La liberté de la presse est signe de démocratie. « L’Europe doit se réveiller pour faire plier les gafas » assure le président Laurent Wauquiez, lors des vœux à la presse le lundi 27 janvier au Musée des Tissus.

La très forte montée des tensions en France est un deuxième sujet qui interpelle la Région, la violence aurait tendance à devenir une façon légitime de s’exprimer. Ceci peut être à cause des trop grandes différences qui existent entre les uns et les autres, entre villes et campagnes. Il est aujourd’hui indispensable de trouver des chemins pour arriver à la réconciliation, la République aspire à retrouver de la confiance. Cette concorde ne pourra se faire qu’à partir du terrain, en se mobilisant, il est possible de réussir de beaux projets. La santé est également une question d’avenir pour tous les territoires.

« Auvergne-Rhône-Alpes a tout pour réussi, poursuit le président, nous devons veiller à la conciliation, porter les grands projets en commun et militer pour l’apaisement et la réconciliation ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.