Similitudes dans la différence

Après avoir été présentée à Mexico, l’exposition Los Modernos vient à Lyon, au Musée des Beaux-Arts, enrichie de peintures cubistes, surréalistes et de photographies.

Près de quatre cents œuvres sont présentées en un dialogue entre le Mexique et la France qui prête le pinceau à des artistes connus tels Manuel Alvarez Rivera et Picasso, mais aussi lance un coup de projecteur sur des inconnus.

Durant la première moitié du XXe siècle, il y a eu beaucoup d’échange entre les deux pays, des artistes mexicains venant s’établir en France, et des français partant au Mexique

Si certains artistes français ont affirmé leur pratique picturale à travers les paysages et la culture mexicaine, d’autres y trouvent le renouvellement de leurs sujets, et d’autres encore s’affirment en étant en prise directe avec le réel. « L’expression artistique se veut à la fois ancrée dans les traditions populaire, et porteuse d’un engagement contemporain » indique la directrice Sylvie Ramond.

Les artistes mexicains se sont tous intéressés aux marionnettes, aussi quelques-unes viennent-elles rappeler que Lyon est également une ville marionnettiste.

Cette exposition toute en couleurs met le visiteur face à la réalité dans une extrême diversité d’expressions. A voir du 2 décembre 2017 au 5 mars 2018

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *