Service public avant tout !

Mercredi  une nouvelle manifestation de cheminots et d’un certain nombre d’étudiants qui ont rejoint le mouvement n’acceptant pas la réforme de l’université, a eu lieu, au départ de Perrache, en direction de la gare Saint-Paul car ce sera le lieu de départ du tram-train que veut privatiser la région en 2019, afin d’ouvrir le rail à la concurrence.

Mobilisation d’ensemble

Par la rue Vaubecour, le pont Bonaparte, puis les quais de Saône, le cortège a rejoint Saint-Paul où une bannière « Non à la privatisation » a été accrochée sur le fronton de la gare. « Afin de nous faire entendre, nous prévoyons de faire des actions tous les jours de grève, pendant trois mois ! » indique Laurent Aubeleau attaché de presse de la CGT pendant que les manifestants clamaient « Le gouvernement n’écoute pas la colère du peuple ; tous ensemble, usagers et citoyens dans la rue pour la défense du service public ». Les cheminots assurent que l’unité et la solidarité sont des enjeux décisifs pour faire plier le gouvernement, qui d’après eux veut une société sans statut.

Pour les manifestants, le service public est un service rendu aux citoyens, il faut continuer à l’améliorer. « Le statut est une carotte qui nous incite à faire un travail de qualité » assure l’un d’eux, ils n’estiment pas être des nantis. Pour eux le présent est déjà bien morose, et l’avenir risque d’être encore pire ! Mais tous ne sont pas forcément de cet avis !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.