Service après vote

Dans la logique de son engagement, la mairie du 1er rend périodiquement aux habitants de l’arrondissement, des comptes  sur ses actions,  ce qu’elle appelle le service après vote. Ainsi jeudi 26 mai organise-t-elle place Sathonay, un rendez-vous citoyen axé sur le  bilan de ces deux dernières années.

Participation citoyenne – Soucieuse d’honorer la responsabilité qui lui a été confiée, la municipalité expérimente chaque jour de nouvelles manières de construire le bien commun, car elle se préoccupe de l’intérêt général. Elle a à cœur de proposer une vision renouvelée de la démocratie locale. « Nous entendons être les courroies de transmission des attentes citoyennes, avance le maire Nathalie Perrin-Gilbert, la participation est le moteur de notre engagement au service des habitants ».

Mairie 1er

Ainsi, le Conseil d’Arrondissement des Enfant et le Conseil des Ainés sont-ils des lieux privilégiés pour aller dans ce sens et de cette manière associer les citoyens à la vie de la cité. Elle a engagé et poursuit un travail au niveau des équipements de proximité et interroge sans relâche la ville en ce qui concerne les émissions de polluants à proximité de l’école Michel Servet.

La solidarité constitue une priorité. La mairie a dénoncé la fermeture des bains douches Flesselles et se mobilise contre la celle de l’école Lévi Stauss. Elle s’attèle à mettre en œuvre et à faire foisonner les initiatives en faveur d’une économie sociale et solidaire plus juste, elle insiste également pour que la Halle de la Martinière dès sa réouverture, propose des produits locaux de saison.

Vie locale – La mairie du 1er soutient les initiatives citoyennes et associatives, pour faire en sorte que la vie locale soit riche et fourmillante d’évènements. Elle investit, dans la mesure de ses moyens pour la rénovation des crèches, agit au niveau commercial en piétonnisant mensuellement le bas des pentes, encourage la vie culturelle sur son territoire – cinq boites à lire vont être disposées dans l’arrondissement –  accompagne le développement des jardins partagé, met en place des lombricomposteurs et tente de promouvoir vie associative et sport. « Nous voulons porter des projets construits avec les habitants, qui aboutissent » soutient le maire.

La revue participative A1 se veut un espace d’échange citoyen, quand  le plan patrimonial de l’arrondissement permet de découvrir de nombreux sites remarquables.

D’autre part, la municipalité du 1er prête une grande attention aux habitants les plus vulnérables, elle s’engage pour la protection de ces populations, et agit en faveur des sans-abri qu’elle héberge au Fort Saint-Laurent. La question sociale est au cœur de ses priorités, d’où le Dispositif Marianne et son pôle d’accès aux droits, pour favoriser l’intégration et lutter contre les discriminations.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.