S’enrichir des différences

Une question importante pour l’AFOCAL, organisme de formation des jeunes, est la lutte contre les discriminations. Elle souhaite traiter ce sujet à fond en éduquant les formateurs à ce thème.

Vivre ensemble

Le regard porté sur l’autre est lié à des préjugés, à une distinction opérée entre différents critères (couleur, handicap) envers celui qui n’appartient pas à la même catégorie que soi. Il n’y a pas de petite discrimination, toutes ont de l’importance. Pour l’Afocal, la différence de chacun est une richesse. « Les divergences enrichissent, soutient Roselyne Van-Eecke conseillère pédagogique de l’association, l’autre nous apporte quelque chose. »

Le projet de l’Afocal est fondé sur la personne humaine, et la relation à l’autre, sachant que chacun est unique, mais peut être discriminant ou discriminé. Il est demandé aux formateurs d’avoir une attitude de respect et de considération  envers les stagiaires, afin que ceux-ci puissent la transmettre. « Il est nécessaire d’accepter les différences, et de promouvoir la solidarité » poursuit la conseillère pédagogique. Le principe de laïcité permet l’accueil de l’autre et le vivre ensemble, dans un monde où bien souvent les inégalités ont pris le pas. Tout regard posé sur l’autre, sans le voir comme un être unique, risque de le blesser. Il est donc nécessaire que chacun renforce sa propre vigilance pour ne pas tomber dans la méchanceté. « Une multitude de petits actes justes  permettent de changer beaucoup de choses, le mal ne peut avoir le dernier mot. »

Afocal

Une occasion unique

Pour chasser toute discrimination de ses accueils collectifs de mineurs, l’Afocal insiste sur le changement de regard porté sur autrui « Nous sommes tous concernés par une attitude discriminante, indique le délégué régional Christophe Limousin, veillons nous-mêmes à ne pas l’être dans nos propos ou nos attitude, en nous sentant responsables et mobilisés sur cette question. »

L’objectif de l’Afocal est d’armer les jeunes contre les discriminations qui sont un obstacle à la relation, de leur faire comprendre qu’elles  sont inégalités, et injustices qui réduisent la personne à une seule composante d’elle-même. Il ne s’agit pas de nier les différences, mais au contraire de s’en enrichir.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.