Se loger dans de bonnes conditions …

Bailleurs sociaux, résidences étudiantes et de jeunes travailleurs, associations était présents le mercredi 12 septembre, dans l’atrium de l’Hôtel de Ville, pour le Salon du Logement pour les jeunes.

Pénurie de logements

Et il y avait beaucoup de monde, preuve d’un mal-être, ou d’un besoin inassouvi. « En effet, confirme Elsa Penot du CLLAJ, à Lyon il y a plus de demandes que d’offres, toute l’année nous accompagnons des jeunes ». Au début de l’année scolaire, ce sont en majorité des étudiants qui cherchent à se loger, mais ils n’ont pas ou peu de revenu, et pas forcément de garant. « Il faut savoir qu’aujourd’hui, il existe d’autres dispositifs, poursuit Elsa, des organismes comme Visale, Acal ou locapass peuvent se porter garants ».

Chloé est arrivée à Lyon il y a cinq mois et est hébergé chez des amis car elle ne trouve pas d’appartement, quant à Amard, il est à l’hôtel depuis trois semaines. « Cette situation ne peut pas durer » lance-t-il. Plusieurs associations leur conseillent d’élargir leur champ, et d’aller voir hors de Lyon, mais cela pose d’autres problèmes !

Ce salon explique la réalité du terrain  qui n’est pas simple, il veut faire prendre conscience aux autorités qu’il existe de réelles difficultés sur lesquelles elles doivent se pencher. D’ailleurs Georges Képénékian, maire de Lyon, et plusieurs élus du 1er arrondissement sont venus visiter ce salon et rencontrer les jeunes, car ce problème de logement les préoccupe.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.