Santé des plus vulnérables

Le capital le plus inaltérable de l’Homme est la santé, c’est pourquoi chaque année le 7 avril, c’est-à-dire mardi prochain, a lieu la journée mondiale de la santé.

Appel à la solidarité

Cette journée sera cette année très spéciale, car outre les souffrances et les inégalités qui sévicent face aux maladies selon les pays, le coronavirus est là pour nous rappeler que nous sommes bien peu. « Nous sommes en guerre contre un virus qui menace de nous déchirer si nous nous laissons faire » reconnait le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Face à cette crise mondiale, il faut opposer une riposte mondiale. Aucun pays ne peut mener seul cette bataille, il est nécessaire de trouver des solutions communes, et de travailler main dans la main

@D.R.

Cela ne nous autorise pas à oublier que de profondes inégalités persistent partout dans le monde en matière d’accès aux soins. Chaque année, ce sont plus de cinq millions d’enfants de moins de cinq ans qui meurent des suites de maladies non soignées. Un constat alarmant et une problématique cruciale à laquelle il est urgent de s’attaquer dans ce contexte de pandémie, en luttant durablement contre la mortalité infantile.  La situation reste encore préoccupante face à l’inégalité vis-à-vis des soins. Seuls les pays les plus aisés peuvent espérer être soignés, les autres le faisant avec les moyens du bord ! La solidarité internationale reste donc en tête des préoccupations mondiales.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.