Sacrés changements !

L’objectif des élus métropolitains est d’améliorer la qualité de l’air dans l’agglomération. Pour ce faire, ils ont mis en place une zone à faibles émissions (ZFE), périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluants n’ont le droit ni de rouler, ni de stationner, ce qui d’après la métropole, est essentiel.

Depuis le 1er janvier 2020, la circulation et le stationnement des véhicules professionnels les plus polluants sont ainsi interdits dans le cœur de l’agglomération, mais cela n’est pas suffisant, la Métropole veut aller plus loin.

Aussi à partir de juillet 2022, les véhicules Crit’Air 5 ou non classés des particuliers ne pourront plus circuler ni stationner dans la ZFE, puis entre 2023 et 2026, la ZFE s’étend progressivement aux véhicules Crit’Air 4, 3 et 2.

Autant dire que d’ici cinq ans il sera difficile de circuler en ville, à moins d’avoir une voiture neuve, ce que tout le monde ne peut pas se permettre.

Une grande concertation citoyenne s’engage sur ce projet du 3 septembre au 5 février 2022, afin d’étudier les mesures et alternatives à mettre en place.

Toutes les informations sur le projet et la concertation sont disponibles sur jeparticipe.grandlyon.com

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.