S.O.S.

« Femmes victimes de violences pendant le confinement, vous n’êtes pas seules ! »  3919 du lundi au samedi de 9h à 19h

Depuis le 16 mars, les appels au 17, courriers, et signalements des travailleurs sociaux ont augmenté de 16% pour les différents familiaux, et de 10% pour ceux entre époux et concubins.

Les enfants sont également concernés par ces violences intrafamiliales. Il est alors conseillé d’appeler le 119 pour l’enfance en danger.

Globalement en France, il y a 39% de plaintes en moins du fait du confinement des femmes, coincées à la maison, et 40% d’augmentation des interventions en urgence à domicile par la police. Les femmes peuvent s’adresser aux pharmaciens et par sms au 114.

Les associations spécialisées se sont immédiatement réorganisées pour proposer des permanences téléphoniques :

  • VIFFIL SOS Femmes 04 78 85 76 47
  • Le Mas – Info Droits Victimes 04 78 60 00 13
  • CIDFF 04 78 39 32 25

Dans la Métropole, un lieu géré par l’association Mas, dont l’adresse est tenue secrète, a été ouvert et dispose de soixante places dont vingt-cinq sont déjà occupées.

Permanence d’accueil et d’information au Centre Commercial de la Part-Dieu Niveau -1, du lundi au vendredi de 14h à 16h30. www.arretonslesviolences.gouv.fr

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.