Risques d’inégalités

Presque trois mille enseignants et parents d’élèves, non satisfaits par la réforme proposée le Ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer, qui doit s’appliquer dès la rentrée prochaine, ont organisé une manifestation le samedi 30 mars qui partit du Palais de Justice, est passée aux Terreaux puis rue Grenette pour rejoindre la préfecture.

Changement de conception

Les choix, d’après les professeurs – diversité des formations, regroupement des classes, voire des écoles et des collèges – ne vont pas dans l’intérêt des élèves, ils vont accroitre les inégalités entre établissements et territoires, l’augmentation des effectifs des classes dégrade les conditions d’enseignement.

Toutes les sections et matières ne seront plus offertes partout, et en plus on ne donne pas les moyens suffisants aux établissements, qui devront alors faire des choix. « Notre métier est attaqué indique Ludivine Rosset secrétaire académique du SNES, il n’y a aucune écoute de la base, c’est une réforme précipitée, à marche forcée ». Les syndicats ne sont pas d’accord pour que le lycée devienne de plus en plus sélectif. En effet, les filières L, ES et S devraient disparaitre pour être remplacées par un choix de douze spécialités. Les enseignants et parents d’élèves craignent que suivant la situation géographique des lycées, toutes les spécialités ne soient pas offertes partout.

Pour les organisations syndicales, ces transformations, vont le plus souvent accroître les inégalités, dégrader les conditions de travail des personnels sans répondre à la nécessité d’améliorer le service public d’éducation pour assurer la réussite de tous les élèves et l’élévation du niveau de qualification.

L’École a besoin de personnels formés et sécurisés afin d’enseigner et d’accompagner chaque élève.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.