Rien ne va plus !

Les commerces du nord de la presqu’ile réalisent actuellement une pétition, pour le retrait des bacs à fleurs mis il y a quelques mois rue Edouard Herriot, sans aucune concertation, qui sera remise au maire de Lyon vendredi prochain.

Ceci, pour plusieurs raisons,

La circulation est devenue impossible. D’abord une seule voie de circulation est insuffisante, les camions de livraison arrêtés sur la chaussée bloquent le trafic et de ce fait les véhicules d’urgence, pompiers, ambulances ne peuvent plus passer, les vélos pris dans la circulation sont en danger, sans parler de ceux qui arrivent à contre-sens. Puisqu’il n’y a plus de possibilité de stationner, les clients désertent la presqu’ile, pour la deuxième année ! Et de ce fait, les commerces sont gravement impactés.

Les commerçants souhaitent que ces bacs à fleurs quittent au plus tôt la rue Edouard Herriot, mais non pour être mis au rebut, ils ont coûté trop cher, huit cent mille euros, mais pour végétaliser un autre lieu de la ville. Ils ne refusent pas le verdissement de la cité, mais demandent que celui-ci soit réfléchi. http://chng.it/hjbbBKxDfW

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.