Réveillez-vous !

Après que l’association Chic de l’Archi ait réalisé une grande fresque place de la Comédie, illustrant cent trente maisons dans lesquels pourraient être logés les cent trente enfants scolarisés dans la Métropole qui dorment dans la rue, un rassemblement du collectif Jamais sans toit, qui rassemble une quarantaine d’écoles, a eu lieu place Louis Pradel, pour dénoncer cette situation qui ne peut plus durer.

Dans de nombreuses écoles

L’objectif de cette manifestation était de répéter inlassablement aux autorités, que cela est insoutenable, les enfants dehors c’est insupportable. « Un toit, des droits, c’est écrit dans la loi » clamaient les manifestants.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant de 1989, garantit des droits à l’enfant. « Nous sommes là car ceux-ci sont bafoués » clame une jeune femme. En ce moment, cinq écoles dont Michel Servet et Victor Hugo du 1er arrondissement sont occupées pour loger les familles qui n’ont rien.

C’est à l’Etat à prendre ses responsabilités dans ce domaine, mais il y a un laxisme certain de la part des autorités. Pour tenter de combler ce manque, des citoyens organisent des goûters solidaires pour récolter quelques fonds avec lesquels ils peuvent payer une ou deux chambres d’hôtel, d’autres accueillent des familles. Tout cela, pour pallier aux carences de l’Etat qui pourtant a pour mission de mettre à l’abri toute personne en détresse.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.