Rétropédalage

Le poète mécanique Gérard Visser cherche à animer les objets en créant des sculptures mouvantes, dont tout un chacun peut s’emplir les yeux dans les vitrines de Chasseurs d’Influences, rue Terme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans un monde où plus rien ne va, Gérard  Visser croit en l’homme, et s’exprime avec beaucoup d’humour, par des créations faites de bric et de broc. « Je remets en mouvement perpétuel, des objets qui n’ont plus d’utilité » indique-t-il. Recyclage humoristique, son œuvre rend hommage à la nature. « Consommer d’accord, mais avec modération » – à voir jusqu’au 5 novembre 2016.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.