Restons optimistes !

Suivant sa dernière étude mensuelle, la Banque de France fait savoir que l’activité industrielle reste globalement fragile en raison des difficultés persistantes de certains secteurs prépondérants dans la région comme la fabrication de matériel de transport, la chimie ou le décolletage. Ainsi la fragilité des carnets de commandes ne laisse entrevoir qu’une légère hausse de la production au mois de janvier.

Que la progression du courant d’affaires s’accélère dans le bâtiment alors que le secteur des travaux publics observe un ralentissement de son activité sous l’effet de la contraction de la demande publique. Cependant les prévisions des entreprises restent favorables au regard de carnets de commandes bien fournis, dans un contexte de tensions sur les prix notamment dans les travaux publics.

Que l’activité des services marchands conserve un certain dynamisme. Les mouvements sociaux de cette fin d’année semblent moins pénalisants que celui des « gilets jaunes » un an auparavant. Seul le segment du transport enregistre un recul de son courant d’affaires, a priori ponctuel.  La bonne tenue de la demande permet aux chefs d’entreprise d’anticiper une nouvelle progression d’activité. En revanche, dans un contexte qui reste favorable à l’emploi, la pénurie de profils adaptés persiste dans la plupart des secteurs.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.