Rester prudent !

Alors que les voies de circulation des agglomérations subissent de profonds changements depuis quelques années, la crise du coronavirus a accéléré ces transformations et encouragé les usagers à privilégier des moyens de transport personnels de plus en plus variés, qui doivent se partager la chaussée.

Dangerosité des comportements

Il est indéniable que la voiture est toujours la reine, mais son rayonnement est petit à petit grignoté par les modes de transport alternatifs, vélo, scooter, trottinette, transports en commun. Encouragé par les nouveaux aménagements urbains, le vélo fait son chemin, sa part augmente régulièrement.

Il y a moins de voitures et de camions et davantage de cyclistes et de piétons quand, au contraire, les motards sont constamment surreprésentés par rapport à leur nombre réel.

Il est à relever que la prudence, hormis quelques exceptions, est respectée par tous, qu’ils soient automobilistes, vélos ou motos. A Lyon, les infrastructures pour les modes de transport doux ne sont pas suffisantes, il est urgent de les développer ! C’est précisément ce que s’apprête à faire la municipalité qui veut bannir la voiture du centre-ville !

Si la voiture est crainte par les cyclistes, il faut relever que la plupart d’entre eux ne respectent pas le code de la route, ce qui est parfois pénible pour les automobilistes. Si chaque usager de la route respectait strictement les règles qui lui sont propres, le nombre d’accidents devrait être considérablement réduit.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.