Résistance !

Jeudi 17 octobre, jour du Refus de la Misère. A cette occasion, pour la trente-deuxième édition, un collectif de dix-sept associations s’est positionné place de la République, afin de sensibiliser le public, et d’interpeler les lyonnais pour leur faire connaitre les actions menées par les différents acteurs.

Besoin de sécurité

Cette journée était principalement axée sur les enfants ; trois millions vivent en France sous le seuil de pauvreté. Ceux qui vivent en famille d’accueil n’ont pas une véritable enfance, agréable et sans soucis. Tous les enfants ont droit à une éducation, et à être considérés. La misère bafoue les droits, les citoyens dans cette situation sont inconsidérés. En France, les enfants défavorisés qui ont faim, sont souvent privés d’école..

« Lors de cette journée durant laquelle nous donnons la parole aux plus pauvres, car rien n’avancera si leurs dires ne sont pas pris en compte, nous touchons des gens qui découvrent nos associations et s’engagent » indique Elisabeth Blachère coordinatrice chez ATD Quart Monde. Les différentes associations travaillent désormais ensemble, ce qui leur permet de sortir de leur propre problématique pour proposer quelque chose de nouveau.

De nombreuses écoles ont été invitées, et sont venues rencontrer les associations. Il leur a été dit qu’il est nécessaire de tous agir, se bouger, s’impliquer pour faire avancer cette cause. Les élèves ont ainsi pu constater que les lyonnais et français ne sont pas les plus malheureux !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.