Reprise difficile

La Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie fait savoir que début juin, selon sa dernière enquête, pratiquement toutes les entreprises ont repris leur activité, mais seulement la moitié de façon normale, les autres encore de manière réduite.

80% des entreprises ont au moins la moitié de leurs effectifs présents, mais le bilan du mois de mai en termes de chiffre d’affaire reste largement défavorable pour 85% des entreprises.

Les difficultés de trésorerie restent élevées pour une entreprise sur deux, du fait non seulement de la baisse de l’activité mais aussi de l’allongement persistant des délais de paiement.

D’autre part, les perspectives restent préoccupantes. Seules 13% des entreprises s’estiment sorties d’affaire, alors que les autres n’estiment pas pouvoir l’être avant 2021, voire 2022, et les trois quarts prévoient un repli d’investissement.

Interrogés sur les opportunités pouvant conforter l’activité économique dans le contexte actuel, les dirigeants d’entreprises évoquent notamment les avancées que la crise a provoquées en termes de transformation numérique, d’incitation à consommer « plus près », ainsi que la possibilité de regroupement d’entreprises, certaines ayant de grosses difficultés à se relever. 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.