Renouer avec les fleuves

A l’extrémité de la presqu’ile, au bout du jardin du musée des Confluences,  a eu lieu le vendredi 1er septembre, l’inauguration  d’un appontement mixte,  destiné à la fois aux paquebots fluviaux, et aux bateaux de croisière.

« Cet équipement, réalisé pour un coût de un million et demi d’euros, est le fruit d’un partenariat entre VNF, la CNR et la Métropole qui ont signé un protocole de manière à gérer l’ensemble de façon cohérente » précise Monique Novat directrice de VNF Lyon.

Le sujet des fleuves lyonnais est extrêmement important. Il entraine des enjeux touristiques, de mobilité, et patrimoniaux du fait de la reconquête du Rhône et de la Saône par les habitants.

« Cet appontement donne une image très positive du sud de Lyon, il valorise la ville, indique Roland Bernard élu métropolitain, créer des infrastructures et bien les exploiter est essentiel ».

La navigation est de plus en plus importante sur le Rhône et sur la Saône, aussi bien pour le transport de marchandises que pour le tourisme fluvial. De ce fait, les budgets qui lui sont consacrés sont de plus en plus conséquents, mais cela permet des retombées non négligeables pour les collectivités, dont soixante millions d’euros pour la métropole.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *