Rendre la ville aux lyonnais

L’autoroute a été déclassée entre Limonest et Pierre-Bénite, de manière à permettre à la Métropole de créer un boulevard urbain pour réduire et apaiser la circulation dans les dix ans à venir.

Déclassement, et après ?

De ce fait, le quai Perrache va subir un réaménagement complet, avec la plantation de quatre-vingts arbres pour accompagner la transition climatique, et la  réduction du stationnement qui deviendra longitudinal sur toute la longueur du quai. Mais la première des choses est de faire diminuer de moitié le nombre de véhicules qui est d’environ cent vingt mille par jour. Seulement actuellement, il n’y a pas d’alternative !

L’Anneau des Sciences est donc aujourd’hui une priorité, mais il ne verra pas le jour avant une dizaine voire une quinzaine d’années. Qu’en sera-t-il de la circulation à cette échéance ? Pour les écologistes, cela est une réelle contradiction. « On veut diminuer le nombre de voitures, mais en même temps construire une déviation pour le favoriser ».

Pour la Métropole, cette requalification de l’autoroute avec  piste cyclable, voie de bus et végétalisation est indispensable, mais l’Etat demande avant tout une alternative pour réduire la circulation. On est donc dans une impasse, ou tout au moins une perspective à longue échéance, dont on parle depuis des années, sans réellement avancer !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.