Rempart contre l’effondrement

L’association Accueil San Marco, qui reçoit les familles de détenus, et les renseigne, a tenu son Assemblée générale à la mairie du 2e arrondissement, le mardi 26 mars.

Maintenir des liens

Depuis des années, cette association forte de deux points d’attache, à Corbas et à Meyzieux, aux portes des prisons, poursuit son action de bénévolat. « Nous sommes là en premier lieu pour écouter, indique la présidente Noëlle Voge, certaines familles sont sur leurs gardes, il faut éviter de les mettre mal à l’aise ». Elles sont accueillies dans la plus stricte confidentialité, les bénévoles leur expliquent comment faire pour les visites afin qu’elles ne se fassent pas refouler aux parloirs.

L’association cherche à préserver le lien familial et à faire la jonction entre les différentes instances pénitentiaires, elle joue un rôle très important de conseil auprès des familles qui sont très souvent démunies. « La prison est un lieu traumatisant pour les enfants comme pour les parents, assure le directeur du centre pour mineurs de Meyzieu, rien ne remplace ce que vous faites ».

Une trentaine de bénévoles assurent les permanences cinq jours par semaine, sachant qu’elles reçoivent entre deux et trois cents personnes dans la journée.

L’association s’ouvre au maximum vers l’extérieur  en faisant des interventions et des conférences, pour se faire connaitre, et attirer de nouveaux bénévoles, car elle est en manque.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.