Réhabilitation d’un patrimoine existant

Inoccupé depuis des années et dans un état d’insalubrité avancé, un immeuble d’habitation situé rue Clotilde Bizolon, a été acquis par le Grand Lyon en 2008, pour être transformé en logements sociaux.

7-rue-bizolon-img_0412

Déjà abandonné en 1982, ce bâtiment avait été signalé à Camille Georges maire du 2e arrondissement de l’époque, qui voulait régler ce problème en deux ou trois ans … il en aura fallu trente-quatre car le propriétaire ne voulait pas le céder, étant persuadé qu’il abritait un trésor caché par les allemands en 1944 !

La réalisation a été très compliquée car dans ce secteur dense et urbain, il a fallu préserver les éléments du bâti. « Nous avons conservé certains éléments du patrimoine, dont un magnifique escalier » indique Patrice Tillet directeur d’Alliade Habitat, lors de l’inauguration, le mardi 20 décembre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il faut tout de même reconnaitre que c’est une belle réussite, seize logements du T1 au T4, pour un coût global de deux millions trois cent mille euros.  » Cela nous convient parfaitement, avance Denis Broliquier maire du 2e arrondissement, la mixité sociale enrichit le quartier et la ville ».

Cependant, pour nombre d’habitants des immeubles voisins, ces travaux ont été trop longs, difficiles à supporter et très contraignants car l’emprise du chantier était trop lourde, et les plannings n’ont pas été respectés … certains qualifient ces années comme ayant été un enfer !

A noter que la presqu’ile compte actuellement plus de deux mille logements sociaux.

 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.