Regain de croissance

 Selon la dernière enquête de la Banque de France, la reprise d’activité dans l’industrie se poursuit, néanmoins, les difficultés d’approvisionnement freinent toujours l’activité de certains secteurs. Avec des carnets de commandes bien garnis, les chefs d’entreprise anticipent une légère progression de l’activité dans les prochaines semaines.

Dans les services marchands, l’activité se maintient en décembre, avec toutefois de fortes disparités. Les agences de travail temporaire et le transport routier est en nette progression, alors que les activités informatiques enregistrent un repli marqué. La hausse des prix et des besoins en effectifs se poursuit à un rythme relativement constant. Cependant l’hôtellerie-restauration s’attend à une baisse d’activité avec la résurgence de l’épidémie et le retour massif au télétravail.

Le mois de décembre est plus dynamique qu’à l’accoutumé dans le secteur du bâtiment. Grâce à des carnets bien remplis, l’activité progresse aussi bien dans le gros œuvre que le second œuvre. Toutefois, de nombreux chantiers sont décalés en raison du retard dans l’approvisionnement de certains matériaux et de l’absentéisme lié au Covid19. Malgré un contexte sanitaire toujours incertain, les prévisions restent favorables.

L’activité des travaux publics a progressé très légèrement ce dernier trimestre. Les carnets de commandes sont jugés satisfaisants et les prévisions pour le prochain trimestre s’annoncent bien orientées. Cependant, même si l’activité est au rendez-vous, les chefs d’entreprise rencontrent des difficultés pour respecter les délais, du fait retards d’approvisionnement

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.