Refaire une beauté

Au début du XIXe siècle, le peintre Antoine-Jean Gros a réalisé trois tableaux pour l’église Saint-Nizier. L’un représentant le patron de cette église, qui a été restauré il y a dix ans, un autre représentant Saint-Mathieu, et un troisième Saint-Irénée qui a été décroché le lundi 25 novembre, pour subir une profonde restauration.

La toile de 9 m², classée Monument Historique, sera remise en état par l’atelier Julie Barth situé dans le 9e arrondissement, et le cadre redoré par Antoine Buisson de Vaulx en Beaujolais. La restitution de l’œuvre est prévue en juin 2020.

La ville qui est propriétaire des lieux et du mobilier ne peut pas tout faire, elle apprécie que des associations, en l’occurrence Les Amis de Saint-Nizier, soient là pour être les relais. « Nous attendions cette restauration depuis longtemps, avance le président Philippe Jaeger, nous sommes très satisfaits que cela puisse se faire ». Saint-Nizier est un élément majeur du patrimoine lyonnais dont les murs et le mobilier doivent être entretenus.

Ce projet de trente-cinq mille euros, financé par les Amis de Saint-Nizier, la Fondation Saint-Irénée, la Drac et la Ville de Lyon, s’inscrit dans le cadre de l’année Saint-Irénée 2020, initié par la Fondation du même nom, et par le diocèse de Lyon.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.