Réduire les mauvais élèves

Il existe une vie nocturne à Lyon qui doit être encadrée, car menant trop souvent à la dérive. Aussi, une chartre de la vie nocturne a-t-elle été mise en place par la ville il y a de nombreuses années, et la municipalité actuelle a-t-elle instauré dans chaque arrondissement des maires de nuit, qui sont des relais locaux.

Des médiateurs sont donc envoyés sur le terrain – en 2021 dans le Vieux Lyon et les pentes de la Croix-Rousse auxquels vient s’ajouter la rive gauche du Rhône en 2022, la Presqu’ile où sévissent bon nombre d’incivilités, sera concernée plus tard – Cette présence active de proximité entre en contact, rappelle es règles, et essaie d’apaiser les tensions, car les conflits, rodéos et vente de stupéfiants sont nombreux. « Leur présence est dissuasive, et leurs paroles apaisantes, assure Mohamed Chihi adjoint à la sécurité, ils préviennent les tensions, leur présence rassure ». Ces intervenants font baisser le niveau d’agressivité, ils désamorcent un grand nombre de situations tendues. Les maires de nuit – Jean-Christian Morin dans le 1er et Jean-Stéphane Chaillet dans le 2e sont leurs interlocuteurs privilégiés.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.