Reculer pour mieux sauter !

Durant huit mois, de septembre 2019 à mai 2020, les lyonnais ont pu « apprécier » la rue Edouard Herriot végétalisée, qui aura coûté au total – pose, entretien et dépose – presque un million d’euros !

La municipalité jongle avec l’argent des lyonnais, puisqu’aujourd’hui les bacs à fleurs ont été enlevés, au profit d’une piste cyclable matérialisée, étant donné que le déconfinement doit instaurer l’ère du vélo ! Les voitures sont donc toujours sur une seule file, et les camions stationnent le matin pour décharger, sur celle des vélos, qui est également bloquée, c’est la pagaille !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.