Reconduction du Conseil Territorial

Après une année d’expérimentation du Conseil Territorial, dont le bilan a été fait le jeudi 13 décembre, la mairie du 1er arrondissement souhaite que ce dispositif innovant et apprécié des associations soit poursuivi.

Dimension collective et transversale

Il est plus que jamais indispensable de renforcer les pratiques collectives. Le conseil territorial, ouvert à toutes les associations de l’arrondissement, est un lieu d’échange et de débat public sur les services et aménagements de l’arrondissement, qui permet une mixité des points de vue et des intérêts. Par le biais de ce conseil, les associations ont la possibilité d’interpeller via le conseil d’arrondissement, la ville ou la Métropole sur un point précis concernant le secteur, et celles-ci sont dans l’obligation de répondre dans les quarante-cinq jours, faute de quoi la question est inscrite à l’ordre du jour du Conseil Municipal. « C’est une manière de revivifier le débat public, car le rapporteur participe au débat du Conseil d’arrondissement portant sur le sujet » indique Nicolas Planchon de l’association ELC2 mandaté par la mairie pour animer le conseil territorial.

Le champ des thématiques est varié, il recouvre l’ensemble des politiques publiques, habitat, santé, déplacements etc.

Le Conseil Territorial est une instance pertinente qui a su prendre sa place et s’exprimer. En un an, vingt interpellations de la ville ou la métropole ont été exprimées, dont seize ont donné lieu à une réponse officielle.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.