Ré-enchanter la presqu’ile !

Il n’y a rien de pire qu’un centre-ville vide, aussi pour montrer que le quartier Bellecour-Carnot est encore bien vivant, malgré plus de trente samedis impactés par les Gilets Jaunes, les commerçants des rues du Plat, de la Charité, Auguste Comte et Victor Hugo ont-ils organisé une grande manifestation pleine de gaité et de bonne humeur, le dimanche 23 juin.

Moment partagé

« Malgré les difficultés de ces derniers mois, lance Fabrice Bonnot président de l’association Charité-Bellecour, nous voyons l’avenir positivement ». Cet évènement a permis aux commerçants de montrer au grand public qu’ils veulent aller de l’avant, et qu’ils auront le dessus sur  les manifestations sociales. D’ailleurs la journée était parfaitement réussie, puisqu’outre le soleil, les visiteurs sont venus en affluence, ce qui a permis aux commerçants, très heureux d’exposer leur savoir-faire, de se rappeler au bon souvenir des grands lyonnais ! « Nous sommes heureux d’être ici, reconnaissent Jean et Mélanie, nous habitons la Part-Dieu, mais aimons beaucoup la presqu’ile, bien plus vivante que notre quartier ! »

La journée a été agrémentée d’abord par un orchestre qui déambulait dans les rues, par la course des enfants, puis par celle des garçons de café, qui ont fait le tour du quartier un plateau sur la main. Le gagnant a reçu une coupe et un chèque de deux cent cinquante euros, qui lui ont été remis le soir lors du concert organisé dans la cour du Musée des Tissus.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.