Publicité à gogo !

Depuis fin décembre, un décret autorise la ville de Lyon à tester des publicités éphémères sur les trottoirs, et ce pour dix-huit mois.

Ces lieux de passages sur lesquels fleuriront des messages ou dessins biodégradables inscrits au pochoir,  vont donc être utilisés comme des supports publicitaires.

Cependant afin que le sol ne soit pas trop envahi, certaines règles viennent édicter ces publicités qui devront être espacées de quatre-vingts mètres les unes des autres, ne pas excéder une surface de 2,50 m², et s’effacer dans les dix jours.

Si cette nouvelle alternative est intéressante pour certains, qui la trouve moins agressive qu’une publicité lumineuse, elle ne convient pas à tout le monde. « C’est une nouvelle agression publicitaire, pollution visuelle inutile, qui salit les rues et les trottoirs » s’insurgent un certain nombre de lyonnais. La ville fait savoir que les services étudient actuellement les meilleurs lieux d’expérimentation pour ces publicités éphémères, qui seront dévoilés début janvier.

Une évaluation est prévue dans six mois, pour constater l’impact qu’auront ces publicités sur les commerces environnants. Si cela n’est pas intéressant, l’expérimentation sera annulée.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *