Projet pour le moins contesté

Lyon connait une progression démographique importante depuis plusieurs années aussi est-elle face à un défi pour scolariser les enfants. Si dans le 7e et le 8e arrondissement de nouvelles écoles vont voir le jour, ce n’est pas le cas dans le 1er, où l’école maternelle Lévi-Strauss doit être fermée en juillet.

Raisons invoquées peu claires

Dans ces conditions, il s’agit de revoir les périmètres scolaires dans la presqu’ile pour affecter les enfants dans les écoles les plus proches, qui ne le sont pas tellement, puisqu’il s’agit de Robert Doisneau, Michel Servet et Lamartine, toutes trois ayant bien des difficultés pour accueillir des effectifs supplémentaires.

« L’annonce de la fermeture de l’école maternelle Lévi-Strauss est arrivée comme un coup de massue, sans concertation, précise Sophie Descour élue déléguée à l’éducation dans le 2e, et la ville veut envoyer certains élèves à Lamartine, ce qui n’est pas la meilleure solution ». Et Roland Bernard, conseiller de la majorité municipale de renchérir que cela est pour des raisons de sécurité, en faisant une confusion avec l’école primaire Lévi-Strauss fermée en 2016. Visiblement, il ne connaissait pas le dossier ! Cela est très grave, car on peut se demander si les conseillers municipaux sont informés sur le fond de ce dossier. La raison invoquée par la ville est l’absence de cour de récréation, alors qu’actuellement ils vont dans les jardins du Musée des Beaux-Arts donc très sécurisés, et une autre sera réalisée dans le cadre des Terrasses de la Presqu’ile. Un nouvel équipement de proximité va quitter le centre-ville, les deux arrondissements, ainsi que les parents concernés s’élèvent contre cette décision unilatérale.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.