Problème majeur, les livraisons

Le Grand Lyon est la première collectivité à avoir défini dès 2013, une politique en matière de logistique urbaine qui désormais s’impose comme un enjeu majeur.

Problème de place –

@ Guillaume Perret

@ Guillaume Perret

Eléments importants de l’activité économique de la ville, les livraisons qui aujourd’hui congestionnent le trafic et sont sources de pollution, doivent être traitées par la collectivité, avec le plus grand soin, afin d’acheminer dans les meilleures conditions, les marchandises, auprès des destinataires, commerçants ou particuliers. La Métropole expérimente les livraisons nocturnes et silencieuses.

Le commerce en ligne explose, il y a donc des milliers de colis à acheminer dans le centre, en plus des livraisons courantes.  Il est donc du ressort de la collectivité d’optimiser la logistique en ville, pour minimiser ses impacts négatifs. Ceci, en utilisant les sous-sols,  parkings, et en mutualisant les espaces.

Réduire les distances de transport en réintégrant la logistique dans la ville, au moyen d’Espaces Logistiques  Urbain (ELU) est une solution. Le premier a été créé par LPA au parking les Cordeliers, et un autre a vu le jour à la Grande Poste. D’autres ELU pourraient être créés au cœur de la ville, pour les livraisons du dernier kilomètre, ou pour que les commerçants viennent récupérer leurs marchandises.  La logistique urbaine implique cependant des volumes vastes qui permettent l’accès des camions de toutes tailles, ce qui n’est pas évident en centre-ville !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.