Principe d’égalité

Début Février, le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a adopté une résolution conditionnant pour des raisons de sécurité, la maitrise de la langue française, pour les salariés du BTP. Mais ce principe de préférence nationale ne convient pas à tout le monde.
Agir pour l’Egalité qui accompagne au quotidien des victimes de discriminations, s’élève contre cette mesure qui serait une manière d’empêcher une partie de la population d’accéder à l’emploi sur le territoire régional. « Si le président Laurent Wauquiez voulait améliorer la maitrise de la langue, avance Loïc Rigaud responsable de l’association, il pourrait soutenir des formations linguistiques ». Il rappelle aux entreprises qu’elles ne peuvent pas refuser d’embaucher un salarié en raison d’un critère discriminatoire.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.