Préparer l’avenir

Deux fois par an, les cent six Chambres des Métiers et de l’Artisanat de France (CMA) se réunissent comme elles l’ont fait le jeudi 23 mai, à Lyon rue Paul Montrochet.

Besoin d’artisans

Ce séminaire des présidents et secrétaires généraux des CMA a particulièrement réfléchi sur la loi Pacte, promulguée ces jours-ci,  qui leur enlève la gestion de l’apprentissage. « Nous faisions la liaison entre les entreprises et les futurs apprentis et nous enregistrions les contrats,  indique  Alain Audouard président de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes, désormais cette compétence nous est retirée, alors que nous connaissons parfaitement le domaine ».

Ils continueront cependant dans la mesure du possible, à mettre en lien les intéressés, et à suivre les dossiers en informant et conseillant, car ils ne peuvent pas laisser les artisans seuls dans leur coin. « Depuis longtemps nous nous battons en faveur de l’apprentissage, et le gouvernement par cette loi, nous fait un coup de Trafalgar ! » poursuit le président. Avant la région régulait l’apprentissage, maintenant cela risque de partir de tous les côtés !

L’apprentissage, qui devient une voie d’excellence, est l’ADN de l’artisanat. Aujourd’hui les métiers sont souvent techniques et technologiques, ils ont besoin que des jeunes motivés et performants prennent la relève.

Le lancement officiel pour le soutien de la candidature de Lyon pour recevoir les Olympiades des Métiers en 2023, a eu lieu le même jour.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.