Prendre l’air

La relocalisation d’entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes, est après la période de confinement, l’une des ambitions majeures de la Région.

Attirer des sièges

Celle-ci, située au carrefour de l’Europe, aussi bien pour le routier que le ferroviaire, l’aérien et même le maritime, est attractive et offre une qualité de vie exceptionnelle !

« Nous sommes le premier territoire industriel de France mais les sièges des grands groupes se concentrent essentiellement à Paris, relève le président Laurent Wauquiez, cela est un réel paradoxe ». La Région sera ainsi là pour accompagner les entreprises dans leurs démarches de localisation et participer ainsi à la relance de l’emploi. Dans ce combat, elle veillera également à ce que les projets soient tournés vers la transition écologique et la transition numérique afin de créer des emplois répondant aux grands enjeux du monde de demain.

Descours et Cabaud

Dans le cadre de son Plan de relance économique, la Région qui a une volonté farouche d’avancer avec le milieu industriel, a souhaité réserver une enveloppe de dix millions d’euros sur trois ans pour aider de nouveau sièges d’entreprises à venir s’établir en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour faire suite aux entreprises déjà établies en Auvergne-Rhône-Alpes, comme Michelin, Mérieux ou SEB, le groupe Vicat, cimentier originaire de la région, vient s’établir en Septembre dans le nord Isère. C’est le premier, et ce ne sera certainement pas le dernier !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.