Préférence régionale

En 2016, le taux de chômage a reculé de 3,4% soit quatorze mille cent cinquante chômeurs en moins en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette dynamique observée tout au long de l’année est probablement due à plusieurs mesures engagées par l’exécutif régional. D’abord les conventions avec les entreprises du territoire, puis la formation axée principalement vers les secteurs en tension. « Nous voulons en finir avec les formations sans débouché, indique le président Laurent Wauquiez, plusieurs secteurs ne trouvent pas de main d’œuvre, faute de qualification ». En effet, soixante mille postes cherchent preneur en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce sont généralement des métiers d’avenir pour lesquels il existe de vrais débouchés. Il est donc nécessaire et utile de les pourvoir, en mettant en place de la formation et de l’apprentissage, car le premier défi est celui de l’emploi.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.