Pour une ville inclusive

Un grand débat sur la santé globale qui est non seulement le bien-être physique et mental, mais aussi la place attribuée à la ville pour que les citoyens atteingnent cet objectif, a eu lieu le lundi 31 janvier.

Effet levier

Il s’agit de constater les problèmes de santé des Lyonnais, et de mettre en place des politiques qui tendent à les améliorer, car le social, la sécurité et de nombreux problèmes rencontrés dans la cité agissent sur le moral. Et ce sont parfois des problèmes transnationaux, comme les épidémies, la Covid entre autres, mais aussi les maladies chroniques ! Dans ce contexte mondialisé, la ville est dépendante des autres territoires.

Les villes sont des lieux de contamination du fait de la faible densité d’espaces verts par rapport au nombre d’habitants, de la qualité de l’air et de l’exposition environnementale. Il est important de rester en contact avec la nature, d’où le plan de végétalisation instauré par la municipalité.

La ville doit agir en facilitant le lien social et en étant plus solidaire afin d’éviter la détérioration de la santé aussi bien physique que mentale, provoquée par la solitude et la vie dans la rue. « Le droit à la santé et l’accès aux soins doivent être ouverts à tous, indique Céline de Laurens adjointe à la santé, nous devons soutenir les plus fragiles ». Bien que chacun ait un rôle à jouer dans cette action de solidarité, et que la coopération des villes et des territoires permette d’obtenir de meilleurs résultats, la Ville de Lyon doit se saisir de ces sujets et écouter les remontées des citoyens. « Il est indéniable que les projets porteurs de lien social favorisent la santé globale, tout comme le contact avec la nature et les fleuves » poursuit l’adjointe. Ces éléments doivent être pris en compte dans les politiques instaurées par la ville qui est un acteur incontournable pour la santé des Lyonnais. Elle doit favoriser la pratique sportive, une bonne alimentation dans les cantines, la végétalisation des quartiers etc. Tout va dans le sens du respect au sens large du citoyen. La santé est un bien commun à préserver !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.