Pour une ville écolo !

Le contexte et la situation sanitaire actuels sont une opportunité concrète pour faire évoluer la mobilité sur le territoire lyonnais, et ancrer davantage les modes de déplacement alternatifs à la voiture dans le cœur de ville.

Orientation renforcée

« Après cette période de confinement, les mobilités écologiques devront être au cœur de la ville de demain » assure Gérard Collomb maire de Lyon

Si le réseau cyclable est déjà conséquent dans la ville – plus de 300 kilomètres – il convient de renforcer le maillage existant en créant un réseau rapide, sécurisé et continu afin de faire face au double défi du déconfinement, à savoir éviter l’engorgement automobile et la baisse du nombre d’usagers dans les TCL. Dans cette perspective, la Ville de Lyon a sollicité la Métropole afin qu’elle aménage rapidement des axes vélos qui maillent encore plus la ville qu’ils ne le font actuellement.

D’autre part, elle pense à la végétalisation de ces axes afin de concilier santé et environnement. Mais pour de nombreux lyonnais, « il faut que cela soit une opération réfléchie, et non précipitée comme rue Edouard Herriot ».

Sachant que plus de la moitié des déplacements se font à pieds, la Ville réfléchit à la piétonisation totale de certaines rues à certains horaires, afin de faciliter la cohabitation dans des conditions sanitaires décentes, les déplacements individuels, la distanciation, les queues devant les magasins, ce qui favoriserait le développement du végétal et la qualité de l’air.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.