Poumon de quartier

Les élus et les habitants du 1er arrondissement n’ont pas caché leur satisfaction lors de l’inauguration de la Halle de la Martinière, le jeudi 30 novembre.

Esprit d’origine

Dans ce bâtiment âgé de presque deux siècles, une magnifique rénovation a été opérée, pour en faire un lieu de vie, de rencontre et d’échange, ouvert sept jours sur sept, proposant de l’alimentation durable de qualité qui respecte les circuits courts.

« Nous voulons défendre et démocratiser l’alimentation durable qui est la conscience de la terre » lance un commerçant installé dans ce bâtiment de 450 m² construit par l’architecte René Dardel en 1837, qui s’est rouvert sur la ville.

C’est dans les années 2000 que la proximité est redevenue privilégiée, aussi de grandes enseignes se sont intéressées à cette halle, mais la mairie et les habitants du 1er souhaitaient autre chose. Un collectif Hall’Mart, qui a remporté l’appel à projets lancé par la ville, a donc été créé, car ces halles devaient vivre. « Après des années de discussion, c’est une grande satisfaction pour nous d’admirer cette rénovation lumineuse qui va permettre à ces halles de reprendre vie » lance Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement. C’est l’implication de tout le quartier qui a permis cette renaissance. L’offre alimentaire renouvelée, basée sur l’économie sociale et solidaire saura à n’en pas douter, intéresser un grand nombre de lyonnais.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *