Politique du mur vide

Le jeudi 21 février, le portrait du Président de la République a été « réquisitionné » de la mairie du 2e, par des groupes du mouvement Climat Action non-violente COP 21.

Climat, justice sociale

Le collectif dénonce la politique actuelle du gouvernement, qui n’est pas à la hauteur  des enjeux climatiques. « On n’a plus le temps d’attendre, clame Mathilde Gallat membre du collectif, le peu d’intérêt des politiques pour le climat est en train de ruiner la planète ».

Ce sont des enjeux qui dépassent toutes les familles politiques, il s’agit de la survie de l’humanité. Ce portrait est mis dans la balance, face à une exigence d’actions responsables. « Quand le gouvernement passera la seconde, que l’on aura une vraie politique climatique, le tableau sera rendu ! » poursuit Mathilde.

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement soutient l’action, alors que Denis Broliquier maire du 2e, a porté plainte, d’où le fait que deux personnes aient été mises en garde à vue avec perquisitions à leur domicile ; une première vendredi 22 février, et une deuxième mardi 26, mais aucune charge n’a été retenu contre elles !

Les marches pour le climat et autres actions en faveur de la planète ne sont pas suffisantes, quatre tableaux représentant Emmanuel Macron ont déjà été décrochés en France, et d’autres collectifs s’apprêtent à faire de même.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.