Point rouge !

La Région tire la sonnette d’alarme en ce qui concerne les infrastructures routières et ferroviaires sur le territoire.

Cela est une question d’avenir, les temps de trajet sont trop longs. Le milieu économique en est le premier impacté, du fait de la dégradation des routes et voies ferrées, et de ce fait perd déjà des emplois. « A notre époque, si nous voulons rester concurrentiels, il est nécessaire que la circulation redevienne plus fluide, indique Laurent Wauquiez président du Conseil Régional, cela sera également un bon point pour l’environnement ».

Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire dynamique, mais toutes les entreprises souffrent du fait du non-respect par l’Etat, des investissements prévus, ce qui impacte leur développement. « Nous souhaitons garder nos entreprises chez nous, et qu’elles se développent chez nous » assure Annabel André-Laurent vice-présidente du Conseil Régional déléguée à l’économie.

L’Etat n’assume plus ses responsabilités, l’entretien des infrastructures laisse vraiment à désirer. Aussi la région propose-t-elle d’être partenaire lors de ces rénovations, mais surtout de ne pas rester les bras croisés !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.